À l’origine, des poutres en bois pourries à remplacer.

Pourquoi, dès lors, ne pas donner à ces éléments purement fonctionnels une valeur esthétique qui transformerait la terrasse en un lieu de séjour agréable ?

Compte tenu de la proximité d’une artère de circulation fort fréquentée, cette terrasse et ce mur en béton composaient la seule marge de manœuvre envisageable pour conférer à cet endroit la convivialité recherchée.

Le mur fut couvert de plantes vivaces sauvages aménagées en plusieurs niveaux, créant de la sorte une singularité intéressante dans un espace très limité. Des matériaux avec une durée de vie très longue furent utilisés : des bacs en acier Corten contre le mur, des marches d’escalier en blocs de granit, des bacs en acier laqué noir et des palissades en bois exotique. Ce choix de matériaux permettra à ce jardin d’embellir au fil des années.

De la possibilité de concilier fonctionnalité, plaisir et esthétique.